La mutuelle pour les retraités

Soumis par admin le mar 23/06/2020 - 12:39

Le départ à la retraite est un moment que beaucoup de salariés attendent avec impatience ! Toutefois, si vous souhaitez avoir l’esprit tranquille après la vie active, une chose à laquelle vous devez penser est la mutuelle pour les retraités.  Ce type de contrat est nécessaire pour vous couvrir en cas de maladie, d’hospitalisation et bien d’autres. Nous faisons le point sur le sujet dans notre article.

La mutuelle pour les retraités, c’est quoi ?

La mutuelle pour les retraités est une convention qui permet aux seniors de continuer de bénéficier des complémentaires santé, même après la retraite. En arrivant à la retraite, vous pouvez donc faire face à deux situations :

  • Soit vous disposez d’une mutuelle individuelle, contractée auprès d’une compagnie de mutuelle, à titre individuel. Dans ce cas, la mutuelle vous couvre avec les mêmes garanties, même après le passage à la retraite. 
  • Soit vous disposez d’une mutuelle collective auprès de votre entreprise.  La loi Evin de 1989 prévoit que tout salarié quittant une entreprise, pour un départ à la retraite, peut conserver sa complémentaire santé collective. Vous pouvez donc conserver sa mutuelle collective, mais sous conditions. Vous pouvez aussi abandonner cette couverture et souscrire à une mutuelle à titre individuel.

Comment fonctionne la mutuelle pour les retraités ?

La mutuelle pour les retraités fonctionne selon la couverture que vous avez décidé de choisir.

La mutuelle à titre individuel

Si vous disposez d’une mutuelle à titre individuel, vous continuez à avoir les mêmes garanties et les mêmes conditions de couverture, après la retraite. Les primes seront à votre charge et peuvent augmenter au fil des années.

Depuis janvier 2020, le gouvernement a mis en place les « paniers 100% santé »[1]. Cumulés avec l’assurance maladie et l’assurance complémentaire santé, ces paniers permettent d’avoir une prise en charge à 100%. Ce système pourrait donc alléger la mutuelle à titre individuel.

La mutuelle collective

Si vous souhaitez conserver la mutuelle collective après la retraite,  vous conservez vos garanties sans majoration à la première année. L’employeur se retire de sa part de 50%, et vous payez seul la totalité de la prime.  Le conjoint ne peut pas bénéficier de cette mutuelle collective et les garanties sont figées.

Que doit couvrir une mutuelle pour les retraités ?

Avant de choisir la meilleure mutuelle pour la retraite, faites le point sur les différentes garanties qu’elle couvre :

  • Parmi les garanties indispensables doivent figurer les soins courants (rendez-vous chez le médecin traitant, chez un spécialiste) ; l’hospitalisation (les honoraires médicaux et les frais pour chambre individuelle).
  • La garantie doit aussi couvrir l’appareillage auditif, les équipements optiques et la prise en charge dentaire (prothèses dentaires, etc.).
  • Les garanties et autres options intéressantes peuvent concerner la chirurgie réfractive des yeux, les soins  et vaccins qui ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie.
  • L’assistance en cas de maladie grave ou l’hospitalisation à domicile devraient également être couvertes par la mutuelle.
  • Avoir des forfaits de remboursement ou encore des récompenses pour fidélité devrait également faire partie des garanties. Cela pourrait vous permettre de mieux faire face aux dépenses de santé non prévue.

Les points de vigilance

Si vous ne voulez pas perdre toutes vos économies dans les primes, comparez les différentes offres proposées par les compagnies de mutuelle. Faites  attention sur certaines lignes du contrat qui pourraient porter confusion :

  • Si  vous décidez de prolonger votre mutuelle collective, sachez que certaines garanties peuvent être inutiles (forfait maternité, contraceptifs, orthodontie, etc.), mais elles continuent de coûter.
  • De même, certaines garanties sont utiles (appareillage, cure thermale, etc.), mais ne sont pas forcément couvertes par la mutuelle collective. Les garanties déjà prévues ne peuvent être changées.
  • Les ayants droit (conjoints et enfants) ne seront plus couverts et devront contracter une mutuelle individuelle.
  • Les travailleurs non salariés qui partent à la retraite perdent leurs avantages fiscaux (déductible des cotisations de bénéfice professionnel imposable).
  • Bien étudier le contrat pour éviter les surprises. Certains contrats comportent des limites d’âge (à partir de 70 ans)

 

Quelle mutuelle en maison de retraite ?

Pour les seniors qui sont en maison de retraite, il existe des « frais de soins » qui sont à la charge de la sécurité sociale. Ce sont les frais de soins médicaux et paramédicaux.  Les frais de consultation extérieure comme les hospitalisations restent à la charge des retraités. Ce reste à charge nécessite tout de même de souscrire à un complémentaire santé pour être sûr d’être bien couvert.

Les mutuelles à offres spécifiques

Certaines mutuelles offrent des garanties spécifiques.  Étudiez bien les conditions, car dans le cas contraire, vous risquez de devoir payer d’autres cotisations et primes en plus. Et cela peut revenir très cher selon vos besoins.

Pour les plus prévoyants, sachez qu’il est bien d’être couvert sur tous les fronts, mais ne prenez que les garanties indispensables. Choisissez seulement en fonction de vos besoins tout en prévoyant quelques extras qui pourront s’avérer nécessaires dans le futur (remboursement des médecines douces, etc.).

 

[1] Source : https://www.securite-sociale.fr/home/dossiers/galerie-dossiers/tous-les-dossiers/100-sante--des-soins-pour-tous-1.html